Sélectionnez votre pays pour afficher les informations correctes / Select your country to display the correct information
Switzerland
INFOLINE  0840 888 555
logo
gravidanza
 

Pourquoi garder les cellules souches du sang du cordon ombilical?


Les cellules souches présentes dans le sang du cordon représentent une opportunité importante pour le traitement de certaines maladies graves au cours de la vie.

Il existe une longue liste de maladies pour lesquelles l'utilisation de cellules souches hématopoïétiques (qui se trouve dans le sang du cordon ombilical, la moelle osseuse et dans l'embryon) est approuvée comme traitement standard. Si une greffe s'avérait nécessaire, le médecin aurait, dans ce cas, un choix à faire : utiliser des cellules souches autologues (c'est-à-dire provenant de l'organisme du patient) prélevées de la moelle osseuse, du sang périphérique ou dans le sang du cordon - si elles l'ont été à la naissance, ou bien effectuer la greffe avec des cellules allogéniques (d'un donneur étranger au patient). Dans ce cas, on pourra rechercher un donneur compatible ou bien utiliser les cellules souches d'un parent.

Le choix du type de greffe est effectué par le spécialiste au coup par coup en fonction du cas spécifique à traiter et, actuellement, le pourcentage de greffe le plus élevé est celui qui utilise des cellules souches de la moelle osseuse du patient ou d'un membre de la famille. Dans l'évaluation de ces données, cependant, nous devons aussi considérer que la majorité des gens jusqu'à présent, n'a pas eu la chance de garder leurs cellules de sang de cordon ombilical à la naissance.

Il ya des différences entre les cellules souches hématopoïétiques du sang de cordon et celles de la moelle osseuse :
La première est une question de quantité. Le sang du cordon possède, à volume égal, une concentration bien plus importante de cellules souches que la moelle osseuse.

La deuxième est une question de compatibilité. Trouver une compatibilité idéale est beaucoup plus simple avec les cellules souches du sang de cordon qu'avec les cellules de la moelle osseuse en raison de leur immaturité immunologique, permettant une meilleure tolérance en cas d'incompatibilité HLA. La compatibilité de ses propres cellules avec le donneur est de 100%. Son pourcentage décroît en fonction du degré de parenté pour les membres de la famille. Pour la fratrie, la compatibilité totale est de 25%, avec une compatibilité partielle de l'ordre de 33%, tandis que pour les parents, la probabilité de compatibilité totale s'élève à 12,5%.

La troisième est une question de confort. Prélever des cellules souches de la moelle osseuse est une opération très douloureuse pour le donneur, alors que prélever les cellules souches du sang du cordon, au contraire, est une opération simple, indolore et non invasive.

La principale différence entre les propres cellules souches ou autologues (sang du cordon ombilical ou non) et celles d'un donneur est la place de la compatibilité qui est totale dans le premier cas, ce qui évite le risque de rejet d'organe à la transplantation. Toutefois, dans certains cas, l'autologue n'est pas indiqué parce que les cellules à greffer ont les mêmes défauts génétiques des cellules du patient receveur et / ou ont une prédisposition à une maladie sous-jacente. Bien sûr, votre médecin, fera le meilleur choix avant la transplantation, en utilisant tous les moyens et en ayant fait toutes les analyses à sa disposition.

Gardez les cellules souches présentes dans le sang du cordon ombilical permet donc de mettre à la disposition des médecins une opportunité supplémentaire, si, dans le futur, une greffe s'avérait nécessaire...

Conserver ce type de cellules permet donc d'avoir une occasion supplémentaire de guérir dans un avenir qui devient de plus en plus proche. Sources:
  • European Group for Blood and Marrow Transplantation, The EMBT activity survey 2009: trends over the past 5 years, 28 febbraio 2011
  • A. Hayani, E. Lampeter et al., First Report of Autologous Cord Blood Transplantation in the Treatment of a Child With Leukemia, Pediatrics 2007;119;296-300 DOI: 10.1542/peds.2006-1009Bone Marrow Transplant, 36(7):575-90, ottobre 2005
  • E. Gluckman, A. Ruggeri et al., Family-directed umbilical cord blood banking, Haematologica, 2011; 96(11);
  • H.E. Broxmeyer, M.R. Lee et al., Hematopoietic stem/progenitor cells, generation of induced pluripotent stem cells, and isolation of endothelial progenitors from 21- to 23.5-year cryopreserved cord blood, Blood, 2011 May 5;117(18):4773-7;
Page créée : 03/09/2012
Dernière modification : 03/09/2012
Nos Conseillers répondent sans aucun engagement à toutes vos questions
Cliquez ici pour être contacté
Envoyer votre données personnelles, vous serez contacté dès que possible
En cliquant sur "Envoyer", vous autorisez Genico à traiter vos données personnelles